X

Bienvenue sur le site officiel du Champagne

En visitant ce site, je certifie avoir l’âge légal pour la consommation d’alcool dans mon pays de résidence

MENU FERMER

showsearch
Il n'est Champagne que de la Champagne
  • facebook
  • twitter
  • pinterest
  • youtube
  • google+
  • wechat
  • rss

Terroir et appellation

Le terroir champenois

>

Le vignoble est implanté sur des coteaux

Le troisième aspect caractéristique du terroir champenois est son relief. Il est suffisamment escarpé et vallonné pour permettre une bonne insolation de la vigne et sa déclivité facilite l’écoulement des excès d’eau.

C’est un vignoble de coteaux dont l’image typique est celle de sommets boisés dominant des courbes de terrain plantées de vignes, avec des villages blottis au milieu.

La moyenne des pentes est de 12 % mais certaines peuvent atteindre 59 %.

Un relief propice à la culture de la vigne

Ce sont depuis toujours des zones propices à l’implantation des vignes puisqu’une pente bénéficie à rayonnement de soleil égal, de radiations supérieures à celles d’une plaine. Ces coteaux sont, de plus, exposés en grande majorité sud, sud-est et est et donc bénéficient de manière optimale de l’énergie solaire. Au XVIIe siècle, on appelait le Champagne le “ vin des coteaux ”.

Intensité de l'ensoleillement par rapport à la pente

La formation du relief remonte à 20 millions d'années

Ces coteaux ont été formés suite au soulèvement de la partie nord et est du Bassin parisien lorsque celui-ci s’est affaissé en son centre sous le poids des sédiments.

L’érosion a ensuite modelé le relief, notamment pendant les périodes glaciaires où les alternances de gel et de dégel ont fragmenté les roches calcaires, gommant les reliefs les plus escarpés pour les transformer en douces ondulations.

Les côtes principales issues du soulèvement du Bassin parisien sont :

  • la Côte de l’Ile-de-France avec les vignobles de la Côte des Blancs, de la Montagne de Reims et du Sézannais
  • la Côte de la Champagne avec les vignobles de Vitry-le-François et de Montgueux
  • la Côte des Bar avec les vignobles du Barséquanais et Bar-sur-Aubois.

Par ailleurs, la Marne, la Seine et leurs affluents ont creusé des entailles dans la Côte de l’Ile-de- France, créant là aussi un relief favorable à l’installation de la vigne dans :

  • les vallées de la Marne, de l’Ardre, de la Vesle, du Surmelin,
  • la région auboise traversée par la Seine, l’Aube, l’Ource, le Landion, l’Arce, la Laignes.
  • porttorrent.com