Femme en champagne dans vigne

Les Femmes et Hommes de Champagne

Des vies dédiées à ce vin d'exception

La transmission de génération en génération

Des Femmes et Hommes passionnés

Le Champagne doit beaucoup à ce que la nature lui offre. Mais c’est grâce au travail et à la passion des Femmes et des Hommes de Champagne qu’il est aujourd’hui ce vin si exceptionnel.  

Au fil des siècles, ils ont façonné, travaillé, nourri et chéri ce terroir et ces vignes. Ils ont créé une véritable filière, regroupant une diversité de métiers qui sont autant d’expertises et de sensibilités différentes et complémentaires.  

Ces Champenoises et Champenois ont su partager et transmettre, de génération en génération, leurs connaissances, leur savoir-faire et leurs valeurs, ce qui fait des vins de Champagne ce qu’ils sont aujourd’hui, dans toutes les facettes, leur diversité et leur richesse

Autour du Champagne gravitent quantité de métiers, directement ou indirectement liés au vin. Il y a l’ouvrier viticole, qui va prendre soin de la vigne, la tailler, travailler la terre, effectuer le palissage ; le caviste, qui œuvre dans l’ombre pour assurer l’élaboration du Champagne, remuer les bouteilles, réaliser le dégorgement, effectuer le tirage… Découvrez plus particulièrement dans cette page les métiers de viticulteur, de chef de cave et d’œnologue.

Des métiers complémentaires

16 200 Vignerons

130 Coopératives

370 Maisons

Le viticulteur, protecteur de la vigne 

Les viticulteurs de Champagne sont guidés par une philosophie, un état d’esprit : celui d’expérimenter et de composer avec ce qui leur est donné par la nature. Leur travail est le fruit d’un héritage transmis de Champenois en Champenois. Au fil du temps, ils ont su s’adapter pour tirer le meilleur de ce terroir si particulier, sous un climat parfois rude qui a bien souvent mené la vie dure à la vigne.

Cet état d’esprit s’incarne aussi aujourd’hui dans une volonté de préserver la nature. Cette volonté a toujours existé chez les viticulteurs, conscients que la nature est à la fois fragile et imprévisible. Ce besoin de protéger l’environnement prend de plus en plus d’ampleur, à mesure que de nouveaux enjeux sociétaux émergent. Depuis le début des années 2000, la filière est engagée dans un programme de viticulture raisonnée. Cette mesure collective a déjà permis de réduire de 50% les produits phytosanitaires utilisés dans la vigne.

Ces passionnés sont aussi des experts techniques. Cette maîtrise se retrouve dans chacun de leurs gestes, à commencer par celui qui constitue le fondement du métier de viticulteur : la taille. Elle permet de garantir une vigne saine, qui donnera des fruits en abondance lors de la prochaine vendange. 

Les nouvelles technologies facilitent le travail de la vigne, mais une grande partie reste manuelle. Le savoir-faire du viticulteur ne peut être substitué sur de nombreux gestes techniques : l’ébourgeonnage, le palissage ou encore les vendanges, qui s’effectuent intégralement à la main en Champagne.

Le métier de viticulteur, c’est également la capacité à anticiper le développement des propriétés organoleptiques du raisin : sous l’action combinée de plusieurs facteurs (cépages, nature du sol et du sous-sol, exposition au soleil…), chaque parcelle du vignoble va développer une palette aromatique et un potentiel pour le vin à venir, qui lui seront propres.

« Quand je suis dans mes vignes, je réalise la chance que j’ai de travailler dans ce bureau à ciel ouvert. Ça me donne la force de me réinventer chaque jour pour protéger et préparer les plus beaux raisins »

Porteur pendant les vendanges en Champagne

Les vendanges

Un moment intensément riche en Champagne

Chaque année, à la fin de l’été, quelques 120 000 personnes viennent cueillir à la main les grappes de raisin parvenues à maturité. C’est une spécificité champenoise, un travail long et fastidieux, que rien ne doit arrêter, car le raisin n’attend pas. Heureusement, la bonne humeur et la convivialité sont toujours au rendez-vous !

Les vendanges

Le chef de cave et l’œnologue, gardiens de l’harmonie et de l’équilibre des vins de Champagne

Une fois le raisin arrivé à maturité et vendangé, il rejoint le pressoir.  Pour devenir Champagne, il connaîtra différentes étapes, qui vont, une à une, le façonner et lui donner son profil et son caractère.

Chaque Champagne naît avec un potentiel de départ, contenu au cœur des raisins: le chef de cave et l'œnologue forment un duo indissociable, qui se doit de composer avec cette diversité et de s’y adapter pour élaborer un Champagne qui correspondra au style de la Maison.

C’est un fragile jeu d’équilibre qu’il faut trouver, entre le vin et l’effervescence. L’effervescence doit magnifier le vin, le sublimer : jamais l’écraser ni l’effacer.  

Le Champagne, c’est surtout l’art de l’assemblage. Là encore, chefs de cave et œnologues sont à l'œuvre pour trouver l’accord parfait. Ils cherchent, à travers le mariage de vins aux caractéristiques différentes, à créer un vin supérieur à la somme des premiers. C’est une harmonie particulière entre les notes qui est recherchée, afin qu’aucune ne domine sur les autres. Un équilibre que la nature seule ne peut offrir et qui n’existerait pas sans l’intervention des Femmes et Hommes de Champagne. 

Dans les structures plus petites, viticulteur, chef de cave et œnologue ne sont qu’une seule et même personne : le/la Vigneron/ne. 

« Année après année, j’assemble mes vins clairs pour réaliser un vin généreux qui respecte le style emblématique de la Maison »

Tonneaux en Champagne

une multitude de métiers 

Derrière une bouteille de Champagne

D’autres métiers aussi, auxquels on pense moins, font partie intégrante de la galaxie champenoise : manuels (tonnelier, bouchonnier, remueur de bouteille), créatifs (créateur d’étiquette, concepteur de packaging, de contenus média), au contact du public (guide de caves). Et bien d’autres !

Les associations champenoises 

Pour préserver et perpétuer les traditions champenoises à travers les âges, mais aussi pour continuer de promouvoir l’appellation et défendre son image, plusieurs regroupements, associations et confréries œuvrent quotidiennement en Champagne.