X

Bienvenue sur le site officiel du Champagne

En visitant ce site, je certifie avoir l’âge légal pour la consommation d’alcool dans mon pays de résidence

MENU FERMER

showsearch
Il n'est Champagne que de la Champagne
  • facebook
  • twitter
  • pinterest
  • youtube
  • google+
  • wechat
  • rss

Terroir et appellation

Le terroir champenois

>

Un sous-sol calcaire

La composition du sous-sol est en majorité calcaire. Les sédiments affleurants sont également calcaires à 75% (craies, marnes et calcaires proprement dits). Ce type de sous-sol favorise le drainage des sols et, gustativement, la minéralité très particulière de certains vins de Champagne.

Des sous-sols différents d'une région à l'autre

  • La Côte des Blancs, la Côte de Sézanne et le vignoble de Vitry-le-François et de Montgueux reposent sur la craie affleurante.
  • La Montagne de Reims sur craie recouverte en profondeur.
  • La Vallée de la Marne (à l’ouest de Châtillon-sur-Marne) et les petits massifs autour de Reims (Saint-Thierry, Vallée de l’Ardre et Montagne ouest) sont à tendance marneuse, argileuse ou sableuse.
  • Enfin, la Côte des Bar (Bar-sur-Aube et Bar-sur-Seine) est essentiellement constituée de marnes.

Les vertues de la craie champenoise

La craie champenoise est composée de granules de calcite issus de squelettes de micro-organismes marins (coccolites) et caractérisée par la présence de fossiles de bélemnites (mollusques de l’ère secondaire). Sa forte porosité en fait un véritable réservoir d’eau (300 à 400 litres au m3) qui assure à la plante une alimentation en eau suffisante même lors des étés les plus secs.

La craie retient l’eau par capillarité. La vigne doit donc forcer pour l’absorber, ce qui provoque une contrainte hydrique modérée au cours de la saison végétative qui favorise l’équilibre entre les différents acides du fruit, le sucre et les précurseurs d’arômes qui seront dévoilés dans le vin à venir.

Découvrez la craie en vidéo

  • porttorrent.com