MENU FERMER

showsearch
Il n'est Champagne que de la Champagne
  • facebook
  • twitter
  • instagram
  • youtube
  • linkedin
  • wechat
  • rss

Terroir et appellation

<

La défense de l'appellation

Les procès significatifs remportés par l’appellation Champagne

Tous les jours, les services juridiques du Comité Champagne oeuvrent à défendre l'appellation Champagne, sous toutes ses formes. Nombre de litiges se règlent, soit à l'amiable, soit devant les tribunaux. Certains de ces litiges sont emblématiques et font référence.

Contrefaçons et usurpations

La concurrence directe

  • 1960 Procès du « Spanish Champagne» à Londres
  • 1972 Accord du Japon de non utilisation de l’appellation Champagne
  • 1973 Accord bilatéral franco-espagnol de protection réciproque

En 1960, la condamnation par la Haute Cour d’Angleterre du «Spanish champagne», un vin mousseux distribué en Grande-Bretagne, permit de protéger l’Appellation dans le domaine du vin pour les pays de droit anglais et servit de référence pour d’autres pays comme l’Espagne. Dans un deuxième temps, la défense s’étendit à la concurrence indirecte des boissons sans alcool et obtint la condamnation des fraudeurs.

La concurrence indirecte

  • 1987 Procès de la marque Perrier en Allemagne
  • 1994 Procès de la boisson « Elderflower Champagne » en Grande-Bretagne

Les cas "Perrier" et "Edelflower"

Le premier cas fut celui de l’eau minérale « Perrier », qui exploitait en Allemagne la notoriété du Champagne avec son slogan publicitaire : « Le champagne des eaux minérales ».

En 1994 en Grande-Bretagne, une boisson gazeuse au sureau, (Elderflower), fit figurer la mention « Elderflower Champagne » sur son étiquette en utilisant une forme de bouteille champenoise.

Usurpation et notoriété

  • 1984 Procès de la cigarette « Champagne » en France
  • 1990 Procès du « Schaumpagner Paris-Night » en Suisse
  • 1993 Procès du parfum « Champagne de Yves Saint Laurent » en France
  • 2002 Procès du yaourt « Arla au goût de Champagne » en Suède
  • 2010 Procès du shampoing « Champagne » aux Pays-Bas
  • 2014 Procès du foie gras « Champagne et 2 poivres » en France

Interprofession

Le Comité Champagne

Bienvenue
sur le site officiel du Champagne

Pour visiter notre site, vous devez être en âge de consommer de l’alcool selon la législation en vigueur dans votre lieu de résidence. S’il n’existe pas de législation à cet égard, vous devez être âgé de 21 ans minimum.

Avez-vous l’âge légal requis ?

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

En continuant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour faciliter votre navigation et à des fins statistiques - En savoir plus