X

Bienvenue sur le site officiel du Champagne

En visitant ce site, je certifie avoir l’âge légal pour la consommation d’alcool dans mon pays de résidence

MENU FERMER

showsearch
Il n'est Champagne que de la Champagne
  • facebook
  • twitter
  • instagram
  • youtube
  • wechat
  • rss

Terroir et appellation

<

L'appellation Champagne

>

L'Appellation d'Origine Controlée (AOC)

L’appellation d'Origine Contrôlée lie un produit à son origine géographique et le soumet à des règles de production et d’élaboration. Les produits reconnus en AOC sont l’expression d’un lien intime entre une production et un terroir, le tout mis en œuvre et perpétué par le savoir-faire des hommes.

La valorisation des potentialités d’une zone géographique

Les règles d’une AOC vont bien au-delà d’une délimitation géographique et concernent chaque étape de la production. L’Institut national de l'origine et de la qualité (INAO) est le garant de la notion d’AOC.
C’est le terroir pris au sens large, c’est-à-dire intégrant les composantes géographiques, pédologiques, climatiques, techniques et humaines, qui confère au produit sa personnalité.

Un ensemble de règles à respecter

Une AOC fixe également l’ensemble des conditions de production qui définissent l’identité de ce produit :

  • règles de plantation 
  • règles de viticulture 
  • règles de vendange 
  • règles de pressurage 
  • règles à chaque étape du processus d’élaboration 
  • règles d’habillage

Les règles de l'AOC Champagne sont très rigoureuses

Les principales règles de l’AOC Champagne sont : 

  • Une zone strictement délimitée. 
  • Cépages autorisés : chardonnay, pinot noir, meunier, pinot blanc, pinot gris, arbane, petit meslier
  • Taille de la vigne : Royat, Chablis, Guyot, Vallée de la Marne.
  • Limitation du rendement en raisins à l’hectare.
  • Rendement au pressurage.
  • Degré minimum d’alcool en puissance, à la vendange.
  • Deuxième fermentation en bouteilles et maturation sur lies pendant 15 mois minimum pour les non millésimés, 3 ans pour les millésimes.

Ces règles sont optimisées en permanence

De nouvelles mesures ont été prises pour améliorer encore la qualité, notamment :

  • 1978 : Hauteur, espacements et densité des plantations (densité importante de 000 pieds/ha entraînant une faible charge de raisins par pied, garantie d’une qualité optimale), mode de conduite et système de taille.
  • 1984 : Interdiction de tirer les vins en bouteilles avant le 1er janvier suivant la récolte.
  • 1991 : Agrément obligatoire des centres de pressurage.
  • 1993 : Rendement au pressurage de 160 kilos pour 102 litres (au lieu de 150 kilos auparavant)

Les atouts de l’AOC (Congrès INAO)

« Une AOC résulte ainsi de la fusion entre le milieu naturel et le talent des hommes. C’est de cette fusion que va naître un produit AOC, au caractère unique, irremplaçable, un produit qui ne se positionnera jamais sur le marché en concurrence mais en complémentarité, du fait de sa différence. Un produit AOC a donc une forte identité et une typicité qui lui confèrent une valeur ajoutée».

Interprofession

Le Comité Champagne