X

Bienvenue sur le site officiel du Champagne

En visitant ce site, je certifie avoir l’âge légal pour la consommation d’alcool dans mon pays de résidence

MENU FERMER

showsearch
Il n'est Champagne que de la Champagne
  • facebook
  • twitter
  • instagram
  • youtube
  • wechat
  • rss

Terroir et appellation

<

Histoire du vignoble et de l'appellation Champagne

>

Les grandes dates de l'histoire du vignoble et de l'appellation Champagne

Le terroir champenois porte un vignoble depuis le début de notre ère. Bien que sa superficie se soit réduite au fil du temps, sa spécificité en a été reconnue très tôt et la protection de son appellation d’origine fut la première à être acceptée.

Une longue histoire

  • Ier - IVe siècle
    Apparition en Champagne des premiers vignobles.

  • IXe siècle
    Les vins de Champagne sont appelés “vins de la Montagne” et “vins de la Rivière”.

  • XIVe - XVe
    La guerre de Cent Ans dévaste la Champagne et freine l’essor de la viticulture. Les vignes sont abandonnées, les pressoirs sont détruits.

  • Fin XVe siècle
    Le vignoble champenois reprend son expansion. Le nombre de communes viticoles triple jusqu’à atteindre 400 à la fin du XVe siècle.

  • XVIe siècle
    Au-delà des vins de la Montagne et de la Rivière, les vins d’Aÿ font parler d’eux.

  • Fin XVIIe siècle
    Les vins du terroir champenois deviennent les “vins de Champagne”.

  • 1887
    Le Syndicat des Grandes Marques de Champagne obtient de la Cour d’appel d’Angers un arrêt reconnaissant la propriété du mot Champagne exclusivement aux vins issus de la Champagne.

    « On ne peut entendre par Champagne ou Vins de Champagne qu’un vin tout à la fois récolté et fabriqué en Champagne, ancienne province de France, géographiquement déterminée et dont les limites ne sauraient être étendues ni restreintes »

  • 1905
    Les Champenois demandent au Ministère de l’Agriculture la délimitation précise de la “Champagne viticole” et l’exclusivité du nom de “Champagne” réservé aux vins “récoltés et manutentionnés complètement dans la Champagne viticole”.

  • 1908
    Première délimitation sur le critère de tradition viticole : la Marne (Reims, Épernay, Vitry-le-François) et l’Aisne constituent la zone d’appellation qui représente environ 15 000 hectares.

  • 1911
    À l’issue d’une période troublée, la Champagne se dote d’une échelle des crus fixant les prix des raisins.

  • 22 juillet 1927
    Loi fixant dans ses principes actuels la délimitation de la Champagne viticole. La Champagne fait l’objet d’un recensement complet des “communes propres à produire le vin de l’appellation”. Les terroirs de l’Aube y sont réintégrés ainsi qu’un certain nombre de communes oubliées lors de la délimitation de 1908. La superficie de la zone viticole, définie par la loi, est de 35 280 hectares.