Il n'est Champagne que de la Champagne

Vignerons & Maisons

Diversité des vins de Champagne

Crus, cépages, années, dosage... expriment la diversité des vins de Champagne, cette diversité des vins est grande car les choix qui s’offrent à l’élaborateur sont très variés.

Choix des crus et des cépages

Le cru, qui correspond à une commune viticole, est la combinaison particulière d’un cépage, d’un terroir et d’un climat. Il existe 320 crus et 278 000 parcelles aux identités spécifiques.

Les cépages champenois ont des caractères propres qui évoluent et s’expriment différemment selon les terroirs.
Le caractère d’un vin est toujours accentué dans le cas d’un assemblage ou l’on ne trouve qu’un seul cépage :

  • Un blanc de blancs n’assemble que les raisins blancs du chardonnay. 
  • Un blanc de noirs assemble uniquement les raisins noirs du pinot noir et/ou du meunier.

Choix des années : bruts non millésimés ou millésimes

En Champagne, la tradition veut qu’on assemble des vins de plusieurs années. Lors de l’assemblage, l’élaborateur crée l’harmonie qui correspond à sa vision du Champagne grâce à la diversité des vins dont il dispose : diversité de crus, de cépages mais aussi d’années. L’assemblage dit “non millésimé” permet ainsi l’expression et la perpétuation d’un style propre à une marque.

Millésime
Parfois, les vins assemblés sont issus d’une seule et même année, qu’on appelle “millésime”. Le choix de millésimer son vin appartient au seul élaborateur s’il décide que la typicité de la vendange mérite d’être magnifiée. 
Un Champagne millésimé sera donc toujours un vin de caractère marqué par son année.

Choix des couleurs : blanc ou rose

Les vins de Champagne ne sont pas tous de la même couleur. 

Les couleurs des vins de champagne

De l’or pâle à l’or vert, du vieil or à l’or gris, du jaune paille au jaune intense, toutes les nuances s’offrent aux yeux. La couleur du vin est déterminée par l’assemblage et par le caractère du vin : un vin léger est clair, un vin puissant plus foncé.

Les rosés 
Les rosés sont obtenus par macération des raisins noirs ou en assemblant des vins blancs et un vin rouge "tranquille" d’appellation Champagne. 
Leurs palettes vont du rose tendre au rose profond et leurs goûts du plus léger au plus charpenté.

Choix de la maturation : jeune, mature ou de plénitude

Tous les vins de Champagne s’épanouissent 15 mois minimum dans les caves de leurs élaborateurs. Trois années sont nécessaires pour les vins millésimés et beaucoup plus pour les cuvées spéciales. Car le temps permet d’enrichir les arômes du vin.

Les arômes des vins de Champagne

> Découvrir la carte des arômes

Choix du dosage : brut, doux, demi-sec.

Le terme de “brut” qui nomme plus de 90% des vins de Champagne fait référence à un dosage. Il s’agit simplement de la particularité que le Champagne acquiert à la fin de sa vinification, lorsque l’on procède au dosage, c’est-à-dire à l’apport d’une touche sucrée nécessaire à la parfaite expression des arômes.

Cette touche sucrée, différente selon les vins, permet d’établir une échelle du Champagne le moins sucré au plus sucré, c’est-à-dire du brut nature au brut, sec et demi-sec.